www.athle.fr
Accueil
site de la commission de la documentation et de l'histoire


NICOLE DUCLOS  

Elle n'a couru qu'un seul été !
Qui aurait pu prédire en 1963 à la Périgourdine Nicole Salavert, cadette (16 ans) fluette qui terminait troisième des Critériums nationaux du 500m qu'elle serait quelques six ans plus tard la meilleure au monde sur le tour de piste. Qui aurait pu prédire que Colette Besson championne Olympique à Mexico en octobre 1968 trouverait précisément sur le sol français quelques mois plus tard une rivale à sa mesure et qui parviendrait même à l'éclipser ?

Venue du 500m c'est naturellement au 800m qu'elle se consacre les années suivantes. En 1966, elle a 19 ans et réussit 2'13", performance honorable mais très éloignée des standards internationaux. En 1967 elle épouse Michel Duclos et s'installe à Brive. En 1968 elle s'oriente vers le 400m et réalise 55"9 en terminant 4è des championnats de France. Elle n'est sans doute même pas dans les 100 meilleures dans le monde !

Mais, est-ce l'exemple de la victoire de Besson à Mexico, tout va changer au cours de l'hiver 68-69: le "vilain petit canard" va se transformer en un cygne majestueux ! Le 12 juin pour le Mémorial Méricamp, après avoir gagné sa série en 55", elle est facilement battue par Besson 53"5 contre 54". On constate alors ses progrès, sans plus ! La révélation de son ascension va venir le 7 juillet à l'occasion d'une tentative française contre le record mondial du 4x400m, épreuve nouvelle au programme officiel. L'équipe française réussit dans sa tentative (3'34"2) mais au troisième relais Nicole Duclos réalise un exploit somptueux en effectuant son parcours en 52", quant à Besson, qui termine, elle est créditée de 52"5. Les deux jeunes femmes ne se sont pas directement opposées et régleront la question de suprématie pour les championnats de France le 20 juillet. Le 13 juillet pour Hollande-France, Nicole a confirmé son exploit du relais en courant en 53"2, à ce moment là c'est le meilleur chrono mondial. Le 20 après un départ prudent elle rejoint Besson dans le virage et débouche dans la ligne droite avec 3m d'avance, mais à 30m de l'arrivée elle se cabre et la Bordelaise la rejoint sur le fil. La Briviste conservera 1/100è d'avance et réalise 52"8. Cette victoire lui vaut alors avec Besson, une sélection dans l'équipe d'Europe qui rencontre les Amériques à Stuttgart le 31. Mais là scénario différent, à la sortie du dernier virage, c'est Colette qui émerge nettement devant l'Américaine Hammond et Duclos. A l'issue d'une prodigieuse ligne droite Nicole remonte ses deux adversaires et
l'emporte en 52"0, c'est le record d'Europe de Besson qui est égalé, sans le bénéfice de l'altitude.

Quelle fabuleuse progression en quelques mois !
Cependant le grand rendez vous ce sont les championnats d'Europe à Athènes en septembre. Le titre ne peut échapper à l'une des deux françaises, car la Britannique Board a choisi le 800m. En série et demifinale Besson affiche ses ambitions avec des chronos impressionnants, 52"1 puis 52"2, Duclos est plus économe (53"2). La finale a lieu le 18 à la nuit tombante. Colette est au 5 Nicole au 7. Départ canon pour la Bordelaise, qui remonte son décalage sur toutes ses concurrentes et entame la ligne droite avec près de 5 mètres d'avance. La Briviste jette alors ses dernières forces et refait peu à peu son retard, dans la dernière foulée elle rejoint sa compatriote et l'emporte d'un souffle (2/100 è). Les deux jeunes femmes sont créditées du même temps - 51"7/10 c'est un nouveau record du monde - jamais jusque là ni depuis deux françaises n'ont rivalisé pour le record mondial ! Le 20 septembre a lieu le relais. Là malgré un relais (le deuxième) fabuleux de Duclos (50"7 !), les Françaises terminant avec Besson ne pourront empêcher une victoire britannique, les deux équipes se partageant là encore le record mondial. On peut penser qu'une permutation Besson-Duclos aurait permis une nouvelle victoire pour la Briviste.

En 1970, Nicole Duclos donne le jour à une petite fille. En ces temps là les athlètes étaient des amateurs et combiner vie sportive et vie de famille n'est pas simple. En 1971-72, elle tentera de revenir au premier plan, mais entre temps le niveau mondial a vite évolué, et un temps de 52"18 ne lui vaudra qu'une 6è place en demi-finale aux Jeux de Munich. Il est temps alors pour elle de se consacrer totalement à sa famille.

Alain BOUILLÉ (2003)

Pour télécharger en pdf et imprimer cette biographie, cliquez ici
Pour consulter sa fiche sur le site FFA, cliquez ici

ATHLERAMA 2016

La dernière édition d’Athlérama est en vente.

Toujours aussi complet, avec des études inédites introuvables sur la toile, de nombreuses photos, vous aurez entre les mains le bilan complet de la saison 2016 que vous pourrez consulter durant des mois et des années.

Cette année votre brochure a subi une cure de jouvence avec une présentation quelque peu modifiée, mais aucunement déroutante pour les habitués, et bien entendu avec plusieurs améliorations et compléments d’informations qui, nous l’espérons sauront vous ravir.

Athlérama 2016 (plus de 800 pages) demeure au prix de 28€ port compris à commander à la FFA, 33 avenue Pierre de Coubertin, 75640 PARIS CEDEX 13 (chèque à l’ordre de FFA) ou sur la boutique de la fédération.

TOUTES LES REVUES FFA
  







Grâce à Danièle Debaye, vous pouvez consulter les anciennes revues fédrales (de 1921 à 2000) sur le site de la bibliothèque nationale de France.
- de 1921 à 1932 ICI
- de 1932 à 1934 ICI
- de 1935 à 2000 ICI

Dictionnaire Athlé Frçais

LE DICTIONNAIRE DE L'ATHLETISME FRANÇAIS


A l'occasion des championnats du Monde de Paris-Saint-Denis en 2003, un ouvrage, "Docathlé 2003" était sorti avec un tiré-à-part constitué d'un dictionnaire de l'athlétisme français.

Nous vous proposons ce dictionnaire remis à jour à fin 2010 et considérablement enrichi.

Dans cette brochure est incluse la liste des cinquante meilleurs athlètes français de tous les temps (à fin 2010 également) dans chaque épreuve du programme olympique.

Pour plus de détails et éventuellement passer commande, utilisez ce lien.
QUIZZ FFA
Des questions simples, d'autres plus difficiles, il y en a pour tous les goûts ! Peu à peu le nombre de questions posées augmentera.
Amusez-vous !

Cliquez ICI
Les Espaces

ATHLETES

Avant 1940


De 1940 à 1990

A partir de 1990

PRESIDENTS, DTN ET ENTRAINEURS


PUBLICATIONS

PROGRAMMES

STADES