www.athle.fr
Accueil
site de la commission de la documentation et de l'histoire

THIERRY TOUTAIN  

Cet "énorme" MONSIEUR de la Marche Athlétique Française débute dans notre discipline en minimes au CA Fourmies. Dès cadets, il figure parmi les meilleurs jeunes français sans toutefois remporter de Titre National apanage de la vedette d’alors Pascal LENGLART. Il se signale particulièrement en prenant la 10ème place des Championnats d’Europe Juniors en 1981.

Ses deux premières années seront particulièrement difficiles, il est très loin dans les bilans nationaux. Il décide donc de monter sur 50km, il y obtient d’entrée d’excellents résultats : record de France puis titre de Champion de France Espoirs du 50km.

En 1984 il signe à l’ASPP. De 84 à 86, et progresse sur 50km pour arriver à 4h04'41" (3ème français) participant à 5 matchs avec l’équipe de France.

Sa véritable révélation Internationale a lieu en 1987 où en 3h55'58", il prend la 15ème place de la Coupe du Monde à New York, puis la 14ème place des Championnats du Monde de Rome.

En 1988, après un échec à l’épreuve de sélection (Caen) pour le 50km des JO, après un 1er titre de champion de France du 50km, il redescend sur 20km où il prend la 18ème place à Séoul.

1989, 1ers records de France senior sur 2heures et 30km. Il remporte le 20kmdu match des 7 Nations en 1h23'42", et le titre de Champion de France sur 20km. Cependant le meilleur est à venir.

En 1990, marié à une Suissesse qui travaille à Genève, il s’installe aux Fourgs, village d’altitude au dessus de Pontarlier (25). Il signe alors une licence au GAHS Meilleur Club Français de ces 20 dernières années. Il n’est pas encore détaché à temps complet, mais grâce à  l’oxygénation de ses chères montagnes, à l’entraînement à Yverdon avec son "pote" Aldo Bertholdi, et son masseur, il va exploser. Les succès vont succéder aux succès, les performances succéder aux performances. D’abord à Liévin, il efface Gérard Lelièvre des tablettes du 20km en 1h21'59"4, puis Meilleure Performance Française du 20km en 1h21'25", il est champion de France du 20km. Son premier exploit  a lieu à Split (YOU) où il s’empare de la médaille de Bronze du 20km des Championnats d’Europe effaçant près de 40 ans de disette de médaille de la Marche Française (Emile MAGGI après la guerre). Toute la France va entendre parler de lui. A un journaliste qui le pressait, il eut cette boutade : "je vous attends depuis 15 ans, vous pouvez bien m’attendre 5 minutes". 

Le "grande bouffe" va alors commencer pour le plus grand bien de la Marche Athlétique Française. Record du Monde des 2 heures et du 30km 2ème exploit. MPF du 20km en prenant la 3ème place de la Coupe du Monde du 20km à San José en 1h20'56" : 3ème exploit ; puis 9ème du 20km des Championnats du Monde de Tokyo 1991, bien sûr nouveau titre sur 20km en France.

En 1992 : record de France du 20km en 1h21'14"9. Malheureusement pas au mieux physiquement et donc techniquement, il est disqualifié au 20km des JO de Barcelone. Il décide alors de remonter sur 50km, il prend en fin d’année la 3ème place du Championnat de France du 50km en 4h05'09" (3ème).

1993, après un début de saison intéressant : record de France de l’heure en 15,167, et une 18ème place à la coupe du monde, première blessure sérieuse, elle lui coûtera sa sélection pour les Championnats du Monde de Stuttgart . Il revient en force en Septembre : Champion de France et MPF du 50km : 3h47'40".

Redoublant d’efforts à l’entraînement, il va de nouveau progresser : Record d’Europe du 50000m à Franconville, record qu’améliorera quelques semaines plus tard René Piller son frère ennemi au Club record du monde à Bergen. Après un nouveau titre de champion de France du 50km, il s’embarque pour les Championnats d’Europe d’Helsinki, il y signe son 4ème exploit International : il remporte la médaille d’argent du 50km.

1995 est de nouveau gâché par une grosse blessure, il gagne cependant le 35km du match des Nations, puis prend la 7ème place du20km de la Coupe du Monde, champion de France du 20km il abandonnera au 50km des Championnats du Monde de Göteborg.

1996 année des JO après deux nouveaux titres 20 et 50km, à Atlanta, il prend une excellente 10ème place sur 20km. Confiant, il aborde le 50km avec de grosses ambitions, trop sans doute, il est disqualifié sur le 50km. Vexé, il repart à l’entraînement d’arrache-pied. Lors du Critérium National du 50.000m sur sa piste fétiche (miracle ?) d’Héricourt,  il reprend à René PILLER le Record du Monde du 50.000m en 3h 40'57"9, 5ème exploit International.

L’apres jeu sera difficile. A partir de 1997, de plus en plus souvent blessé, sa classe ne pourra plus s’exprimer comme il le souhaite malgré un dernier Titre sur 50km à Bar le Duc, il va doucement s’éteindre. Après une dernière sélection à la Coupe du Monde de 1999 à Caen, il s'arrêtera là au Plan National.

De son passage sous mes couleurs vert et blanc (que j’ai créé et animé depuis près de 30ans), je garderai de lui un souvenir impérissable, car moi, je n’oublie pas que dans un contexte très relevé à partir de 1990 (ses meilleures années), il eut à faire face 3 facteurs auxquels ses illustres prédécesseurs n’eurent pas à faire face :
1 – La présence d’un autre monstre de la Marche Française (Marcheur du siècle sur 50km) son frère ennemi de Club René Piller.
2 – L’éclatement de l’ancienne URSS en une dizaine de pays dont une bonne demi douzaine compétitifs au plus haut niveau International.
3 – La Mondialisation de la Marche Athlétique.

De plus en raison de sa grande et lourde "carcasse", il eut souvent des problèmes techniques notamment lorsqu’il n’était pas au mieux physiquement. Adepte inconditionnel du "ça passe ou ça casse", il abandonna ou fut disqualifié à de nombreuses reprises. Mais quand cela passait, c’était des médailles ou des Records du Monde.
Ecorché vif, il se plaindra souvent des Juges, à juste titre; il fut souvent leur cible privilégiée notamment Italiens et Espagnols. S’il méritait certainement d’être sanctionné, d’autres comme les Italiens et les Espagnols le méritaient tout autant, mais eux passaient… ; ce qui le faisait crier à l’injustice. De plus avec la nouvelle réglementation de la jambe tendue vers l’avant dès le premier contact au sol, il eut des difficultés d’adaptation.

Sa carrière fut exceptionnelle dans les conditions de concurrence décrites ci dessus.

Je garderai le souvenir d’un garçon franc et sincère, scandalisé par les injustices. Chaque fois qu’il fit appel à son club, celui ci répondit présent, en contre partie, à chaque fois que le club eut besoin de lui il a été là (en 10ans, il n’a manqué qu’un Interclubs et encore sur blessure. En 2001 encore, sans entraînement, il a fait les 2 tours d’Interclubs " pour rendre service".

Dans Athlérama 2000, sous la plume du spécialiste des chiffres de l’Athlétisme Français Jean Gilbert, il fut déclaré 2ème  Marcheur du Siècle Français sur 20km derrière Gérard Lelièvre et 2ème Français sur 50km derrière René Piller (malgré quelques oublis: sur 50km : 4 fois chef de file au lieu de 3 – 3 records d’Europe (0) – 2 records de France au lieu d’un – Durée 4 +). Points : 32 sur 50km – 25 sur 20km si on ajoute les 2 disciplines, il peut être considéré comme le meilleur Marcheur du Siècle sur les distances Olympiques.

Enfin pour terminer, je suis un de ceux, nombreux qui se souviendront que dans le contexte de la mondialisation de notre discipline, il rapporta 2 médailles à la France, les seules de ce siècle avec les 2 d’Emile Maggi après guerre, permettant à la France d’être reconnue au Plan International.

Merci Thierry.

Jacques XEMARD
Responsable de son Club de 1990 à 2001 : le GAHS.


  Pour consulter sa fiche sur le site FFA, cliquez ici

TOUTAIN - DIGEST

2 Médailles aux Championnats d’Europe :20km à Split en 1990 – 50km à Helsinki en 1994.
Médaille de Bronze du 20km de la Coupe du Monde de 1991 à San José
3 participations aux Jeux Olympiques : Séoul 1988 – Barcelone 1992 – Atlanta 1996.
3 Records du Monde : 2heures et 30.000m en 1991 – 50.000m en 1996.
4 records d’Europe ; 2 heures et 30.000m en 1996 – 50.000m en 1994 et 1996.
9 Records de France : Heure – 2 sur 20.000m – 2 sur 2 heures – 2 sur 30.000m – 2 sur 50.000m.
7 Meilleures Performances Françaises : 4 sur 20km et 3 sur 50km.
10 Titres de Champion de France : 6 sur 20km et 4 sur 50km.
6 Victoires en Match International.
9 Titres de Champion de France de Relais Marche (Record) 4 avec ASPP – 5 avec GAHS.
Participation à :
7 Coupes du Monde – 4 Championnats du Monde – 3 Championnats d’Europe.
35 Sélections en Equipe de France.

 

ATHLERAMA 2016

La dernière édition d’Athlérama est en vente.

Toujours aussi complet, avec des études inédites introuvables sur la toile, de nombreuses photos, vous aurez entre les mains le bilan complet de la saison 2016 que vous pourrez consulter durant des mois et des années.

Cette année votre brochure a subi une cure de jouvence avec une présentation quelque peu modifiée, mais aucunement déroutante pour les habitués, et bien entendu avec plusieurs améliorations et compléments d’informations qui, nous l’espérons sauront vous ravir.

Athlérama 2016 (plus de 800 pages) demeure au prix de 28€ port compris à commander à la FFA, 33 avenue Pierre de Coubertin, 75640 PARIS CEDEX 13 (chèque à l’ordre de FFA) ou sur la boutique de la fédération.

TOUTES LES REVUES FFA
  







Grâce à Danièle Debaye, vous pouvez consulter les anciennes revues fédrales (de 1921 à 2000) sur le site de la bibliothèque nationale de France.
- de 1921 à 1932 ICI
- de 1932 à 1934 ICI
- de 1935 à 2000 ICI

Dictionnaire Athlé Frçais

LE DICTIONNAIRE DE L'ATHLETISME FRANÇAIS


A l'occasion des championnats du Monde de Paris-Saint-Denis en 2003, un ouvrage, "Docathlé 2003" était sorti avec un tiré-à-part constitué d'un dictionnaire de l'athlétisme français.

Nous vous proposons ce dictionnaire remis à jour à fin 2010 et considérablement enrichi.

Dans cette brochure est incluse la liste des cinquante meilleurs athlètes français de tous les temps (à fin 2010 également) dans chaque épreuve du programme olympique.

Pour plus de détails et éventuellement passer commande, utilisez ce lien.
QUIZZ FFA
Des questions simples, d'autres plus difficiles, il y en a pour tous les goûts ! Peu à peu le nombre de questions posées augmentera.
Amusez-vous !

Cliquez ICI
Les Espaces

ATHLETES

Avant 1940


De 1940 à 1990

A partir de 1990

PRESIDENTS, DTN ET ENTRAINEURS


PUBLICATIONS

PROGRAMMES

STADES