www.athle.fr
Accueil
site de la commission de la documentation et de l'histoire
Actualités
JO 2024 - 73 jours. Le poids
Commentez cette actualité
20 Mai 2024 - VOLLARD Luc (Président CDH)
JO 2024 - 73 jours. Le poids

En abordant les performances des lanceurs français aux Jeux Olympiques, nous évoquons une famille de l’athlétisme moins en réussite que les sauts, mais quelques exploits ont néanmoins été réalisés au fil des éditions. L’un des plus grands le fut au poids.

La première performance significative revient à Henri Tison, probablement le premier athlète français au gabarit hors norme avec ses 1m96 sous la toise. En 1906, lors des Jeux Intercalaires d’Athènes, il prit la 4e place avec 11m02, tout près du Suédois Eric Lemming, 3e avec 11m26. Malgré quatre participations en 1912, 1920, 1924 et 1928, Raoul Simon-Paoli ne fit pas mieux, mais à Londres, en 1948, pour l’introduction de l’épreuve dans le programme féminin, l’exploit va venir.

Le tour préliminaire se déroula le 4 août à 11 h 00, avec le retour dans le stade de Micheline Ostermeyer cinq jours après le disque. Déjà médaillée d’argent aux championnats d’Europe en 1946, elle était accompagnée de Paulette Veste et Paulette Laurent. Avec 13m14, Ostermeyer domina ce tour et ses compatriotes emboitèrent son pas vers la finale prévue à 17 h 00. Cette fois-ci Micheline ne fit pas durer le suspense, prenant cinquante centimètres d’avance dès le premier essai, pour ne plus être rejointe, l’emportant avec le regret de ne pas franchir les quatorze mètres que sa vitesse d’exécution lui laissait envisager. Mais avec 13m75, elle laissa l’Italienne Amelia Pichinni à plus de 65 centimètres tandis que Paulette Veste ratera le bronze pour 10 centimètres (elle sera encore 9e en 1952), et Paulette Laurent la 10e place !

A Mexico en 1968, le dimanche 13 octobre, Pierre Colnard, jugé trop vieux pour Tokyo, prit sa revanche, avec 19m57 au premier essai, record de France battu et victoire du groupe B des qualifications. Le lendemain, la finale du poids ne lui sourit malheureusement pas. Il ne retrouva plus les excellentes sensations de la veille et dut se contenter de la neuvième place avec 18m79, à un malheureux centimètre de l’Allemand de l’Ouest Heinfried Birlenbach, alors que sa performance de la veille lui aurait assuré la cinquième place. En mars 1970, il obtiendra à 41 ans la médaille de bronze des championnats d’Europe en salle à Vienne en Autriche, quelques mois avant un dernier record de France à 19m77, poussé dans ses retranchements par Yves Brouzet, qui deviendra ensuite le premier français à 20 mètres.

Depuis cette date, aucun lanceur de poids n’a réussi à faire mieux, nos derniers sélectionnés étant Laurence Manfredi en 2004, et Yves Niaré en 2008 (crédit photo : But et Club).

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
17/06 >
11/06 >
10/06 >
03/06 >
27/05 >
21/05 >
13/05 >
06/05 >
29/04 >
22/04 >
15/04 >
08/04 >
01/04 >
25/03 >
18/03 >
11/03 >
04/03 >
26/02 >
19/02 >
12/02 >
VIENT DE PARAITRE


Près de 900 athlètes ayant enregistré plus de 1300 résultats, ont représenté la France aux Jeux Olympiques depuis 1896. C’est cette longue aventure que vous allez découvrir dans ce livre qui détaille l’organisation de chaque édition, les résultats en athlétisme, les biographies des médaillés mais aussi de nombreuses anecdotes pour conter la grande et la petite histoire de la plus importante compétition sportive au monde.

Vous pouvez passer commande de cette nouvelle publication de la CDH ici

Centenaire de la FFA

LE LIVRE
DU CENTENAIRE
DE LA FFA






Champions, entraîneurs mais aussi grands dirigeants sont mis à l’honneur au fil des pages de cet ouvrage richement illustré, qui retrace l’Histoire de la Fédération Française d'Athlétisme.

Pour plus de détails et éventuellement passer commande, utilisez ce lien.
TOUTES LES REVUES FFA
  







Grâce à Danièle Debaye, vous pouvez consulter les anciennes revues fédrales (de 1921 à 2000) sur le site de la bibliothèque nationale de France.
- de 1921 à 1932 ICI
- de 1932 à 1934 ICI
- de 1935 à 2000 ICI

ATHLERAMA 2020/2021

ATHLÉRAMA 2020/2021, la 58ème édition du bilan de l'Athlétisme Français, est paru.

Pour la deuxième fois de son histoire, il s'agit d'une édition double, comme pour 1974-1975 lorsque l'ouvrage s'appelait encore Athlétisme Français, mais vous ne manquerez rien des années 2020 et 2021 dans cette nouvelle parution avec les bilans annuels, tous les records, les biographies, les index, les statistiques et les résultats des championnats de France. Les saisons internationales sont toujours là ainsi que de nombreuses photos de nos meilleurs athlètes.

La traditionnelle rétro vous plongera dan l'histoire de notre sport il y a cinquante et même cent ans, lors de la création de notre fédération, tout comme les bilans tous temps.

Athlérama 2020/2021 vous coûtera seulement 28€ (port compris).

N'hésitez pas à passer commande  ici-même

Les Espaces
REFONTE DU SITE

Vous pouvez découvrir depuis le 26 octobre 2022 la nouvelle structure de notre site, plus simple avec moins de menus principaux, mais toujours avec autant d'informations, de palmarès et de statistiques. Bonne visite !

ATHLETES

Avant 1940


De 1940 à 1990

A partir de 1990

PRESIDENTS, DTN ET ENTRAINEURS


PUBLICATIONS

PROGRAMMES

STADES